• Il tribunale delle anime

    Le tribunal des âmes de Donato Carrisi.

    (Titre original :  Il tribunale delle anime)

    Il tribunale delle anime

     

    ''Rome. Sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables. Marcus est un homme sans passé. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd'hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d'une jeune étudiante kidnappée. Sa spécialité : analyser les scènes de crime. Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d'un immeuble désaffecté. Elle n'a jamais tout à fait cru à un accident. Leurs routes se croisent pour les conduire chacun au carrefour où il faut choisir entre la vengeance et le pardon.''

     

     

     

    Avis : J'ai beaucoup aimé le roman. J'ai trouvé l'enquête de Sandra vraiment intéressante et intelligente, grâce aux indices astucieux de son mari.   Le personnage du "cadavre", Marcus est très mystérieux... très flou. Jusque la fin.

     

    *Deux petits points toutefois m'ont un peu embêtée :

    - le roman est construit selon une "chronologie croisée", je veux dire par là que les chapitres se présentent du style  chapitre 1: il y a trois ans, chapitre 2 il y a cinq jours, et ainsi de suite... Je m'étais vite perdue, et je devais relire pour savoir quand le chapitre se déroulait...

    - La fin est un peu étrange, j'ai dû relire pour bien comprendre... et j'ai encore des interrogations, notamment à propos de Shalber... ._.

     

    Je reste néanmoins sur un avis très positif, je l'ai beaucoup aimé

    Je serais curieuse de lire les autres romans de l'auteur...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :