• L'Ecole du Diable

    Directement inspiré de l’œuvre éponyme d' Éric-Emmanuel Schmidt ~

     

    Après le départ de ses lieutenants Agaliarept, Sargatans et Nebiros, le Diable qui a retrouvé sa bonne humeur décide de créer ''L'école du Diable''. Il va Lui-même chercher à travers l'Enfer les pires monstres pour enseigner aux plus jeunes démons toutes les beautés du Mal pour en faire ses futurs lieutenants...


    Ainsi le Majordome prêta au professeur d'histoire plusieurs de ses archives historiques. Les récits de toutes les guerres, tous les conflits, toutes les atrocités perpétrées par les plus grands dirigeants et criminels, étaient passionnants. Que ce soit crimes, coups d'État, révolutions ou autres carnages, jamais l'Histoire ne parut si fabuleuse et inspirante.
    De même, la Littérature fascinait : les monstres en devenir admiraient tous ces esprits pervers et ténébreux capables des fictions les plus effroyables et les plus horribles.
    La peinture et les Arts ne manquaient pas non plus d'émerveiller : il était étonnant de voir comme l'homme était capable de dévoiler tant de noirceur, de barbarie, de violence et de perversité à travers ses œuvres.
    On y enseignait également les Sciences : l'examen de la douleur, le développement des méthodes de torture, le secret des armes et de tout instrument pouvant servir le Mal, étaient minutieusement étudiés.
    La philosophie apprenait à ces démons comment s'approprier les pires vices possibles. On louait l'égoïsme, l'indifférence, la cupidité, la vanité, entre beaucoup autres, comme des qualités maîtresses et nécessaires.
    Mais parce qu'il ne suffisait pas d'être méchant et soucieux de son unique personne, on y dispensait l'art du mensonge, qui devenait presque une seconde langue. Les subtilités de la tromperie et de la corruption étaient exposées avec nombres d'exemples et d'astuces.

    En bref, L'École du Diable forgeait les âmes les plus viles et les plus perverses, les esprits les plus mauvais et les plus manipulateurs avec la plus grande attention; préparant des monstres de méchanceté sans cœur et sans scrupules prêts à souiller l'Humanité, assujettir le soumis et le gentil, avilir le pur et l'innocent. Enfin, faire régner le Mal et rendre sa superbe et sa gloire à Sa Diablerie.

     

    J'avais écrit cet OS pour un exercice d'écriture. La consigne était de rédiger un court texte à partir d'un simple titre.

    J'avais choisi le titre : "Les enseignements d'un monstre".


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :